Avertir le modérateur

05/09/2009

«S’il faut réexpliquer la loi Hadopi, je le ferai»

INTERVIEW - Franck Riester, l’un des plus jeunes députés de la majorité est aussi le rapporteur de la loi Hadopi. Ce week-end, il intervient à Seignosse, sur le thème «la culture pour changer le monde?»…

 

C’est sans aucun doute l’un des sujets peut faire débat entre les Jeunes et les «Grands». Frédéric Mitterrand est attendu ce samedi matin à Seignosse pour une intervention sur le thème: «la culture pour changer le monde?». A ses côtés, il y aura Franck Riester, député UMP de 35 ans. Le rapporteur de la loi Hadopi sera certainement confronté à des questions sur cette mesure, souvent mal vue par les jeunes.

Dans quel état d’esprit venez-vous à cette université d’été?

Je suis très heureux d’être ici. En tant qu’ancien président des Jeunes RPR, je retrouve une ambiance que j’aime particulièrement. Je suis ici car en tant que directeur national de la campagne pour les régionales, nous allons beaucoup travailler avec les Jeunes Populaires. Ces derniers nous ont énormément aidé pendant les européennes. Et puis je suis aussi ici car je vais participer au débat sur la culture avec Frédéric Mitterrand ce samedi.

A cette occasion, la loi Hadopi sera certainement abordée dans les questions posées par les jeunes, appréhendez-vous ce moment?

Nous allons sans aucun doute parler d’Hadopi. Mais justement, nous pouvons avoir un débat intéressant avec les jeunes à ce sujet. L’an dernier, j’ai toujours été à leur contact. Je suis sur qu’ils comprennent que cette loi n’a pas pour but de «fliquer» les jeunes, mais de protéger la culture. S’il faut réexpliquer cela, je le ferai.

Tous nos articles sur la loi Hadopi sont par ici

En tant que jeune député, comment êtes-vous perçu par les Jeunes Populaires?

Ils rêvent tous de responsabilités politiques et je suis la preuve qu’il est possible de devenir député sans attendre 70 ans. Au cours de son intervention vendredi, Xavier Bertrand a promis de donner davantage de place aux jeunes pour les élections régionales. Il n’y a pas suffisamment de jeunes dans les Conseils Régionaux ou à l’Assemblée nationale. Nous sommes tous décidés à ce qu’il y ait un vrai renouvellement et je suis ici pour ça aussi.

 

Propos recueillis par Elodie Lestrade, à Seignosse

Commentaires

Pas besoin de réexpliquer, on a tous bien comprit cette loi. Par contre, ce qui serait exceptionnel, ça serait que vous arretiez d'être sourd à toutes les remarques de vos concitoyens (ainsi qu'au conseil constitutionnel). Quant au débat intéressant avec les jeunes de l'ump l'an dernier, pour moi, lorsqu'on émet un avis contraire, et qu'on censure cet avis, en mettant à la place un discours venant d'en haut avec les absurdités que cela comporte (du genre anachronisme voyant), on parle pas de débat.
Je sais même pas pourquoi je m'entête à écrire encore sur ce sujet, tout le monde sait très bien que vous êtes à la botte des majors (affaire bourreau-guggenheim) et vous en avez rien à f**** de la liberté d'expression et de la présomption d'innocence. Et celà, bien évidemment, sous couvert de lutter contre la pédopornographie (fort louable au demeurant). Enfin bref, la fréquentation des salles de cinéma n'a jamais été aussi bonne (pourtant, serais-ce possible, les films sont téléchargés à la tire larigot sur le net), les majors ne comptent pas dans leur revenu leur sonnerie de 4 sec à 3€ (bien pratique pour montrer le danger à venir dans leur secteur)... Je suis ecoeuré par tant de corruption de nos représentants (on peut aussi en mettre une partie sur l'ignorance, mais pas pour fabrice lefevre). Le mot de la fin sera que pour les ouvriers des usines délocalisées en chine, on leur disait d'aller se former, que la mondialisation était une avancée et qu'ils n'avaient pas le choix.... Internet est une révolution, les majors veulent préserver leur profit indécent, et le gouvernement leur vole au secours... chercher la logique, pourquoi ne pas être venu aux secours des ouvriers pour lutter contre la mondialisation ?? ah c'est sûr, eux ils faisaient pas partis de la jet-set.... Pascal Nègre avec ces 85 000€ de revenu mensuel (pour signer 3 papiers et se saouler dans des buffets) lui peut arroser du monde, d'ailleurs ils nous arrosent aussi de sa bêtise (téléchargement japon = 3 jours). Il faudrait lui apprendre à fermer sa bouche quand on ne maitrise pas le sujet!
Merci de me publier

Écrit par : recha | 05/09/2009

oui a la licence globale a la vod a un prix abordable et à un acces complet au catalogue film & musique c'est un moyen pour que les auteurs soient remunerés et que le piratage baisse

Écrit par : nicolas.c | 05/09/2009

Et le peuple francais, il fait comment pour lui faire comprendre que sa loi on en veut pas?

Écrit par : chibisuke | 05/09/2009

Surtout qu'avec hadopi, soyons claire, vous ne chopperai aucun pirateur informatique!

Écrit par : sebseb14 | 05/09/2009

Article VI de la déclaration universelle des droits de l'homme :

La Loi est l’expression de la volonté générale...

Article bafoué, un de plus, au profit unique de minorités mercantiles, parasitaires par des représentants élus dévoyés ayant uniquement un devoir de représentation de l'intérêt général du peuple.

Écrit par : Utopik | 05/09/2009

Si un jeune député doit réexpliquer la loi Hadopi (on nous prend pour des imbéciles) pourquoi payer un ministre.

Écrit par : annie31190 | 05/09/2009

Hum, je pense que ce que je vais écrire ne sera même pas lu, ou du moins seulement réfléchi. Cependant c'est un peu comme les bouteilles à la mer, jadis, qui parfois par avoir leur lectorat et déclencher des actions positives.
HADOPI est une grande stupidité, mise en place par des amateurs, sous la pression de lobbys puissants mais aveugles.
Stupidité car les soit disant moyens techniques, etc sont, de toutes manière, déjà contournés, éventuellement par des moyens -payants effectivement- et l'Etat n'y peut rien, car ceci est légal et de toutes façon à l'extérieur du territoire donc de sa souveraineté. D'où la seconde stupidité, celle de s'être coupé d'une source de revenus qu'aurait été la licence globale et aurait éventuellement permis de rémunérer les ayants droits; les paiements iront donc directement dans la poche d'entreprises étrangères et seront totalement et définitivement perdus pour les sociétés de production.
Avec, en prime, un très fort mécontentement de l'électorat jeune, qui n'est pas prêt de pardonner cette affaire.
C'est là où l'on voit pointer l'amateurisme total, celle d'équipes ministérielles s'emparant d'un problème, sous l'angle bien connu et bien français, de la théorie de Yakafokon, mais ne connaissant absolument pas, ne serait ce que les prémisses du dossier.
Amateurisme, suivi bien entendu, par celui des représentants du peuple, qui n'ont pour la plupart pas fait l'effort de consulter de véritables spécialistes, non seulement en France mais à l'étranger.
Et de faire -mon sentiment est que c'est une démarche globale, allant bien au delà de la seule HADOPI- de faire confiance aveuglément aux rapports fournis par les lobbystes -dont les intérêts ne coïncident pas avec ceux de l'Etat. Une des premières exigences, quand on est mandaté par le peuple, est de s'entourer d'experts réellement inattaquables, choisis éventuellement par un appel d'offre ou tout autre moyen à la transparence éprouvée. Au lieu de cela, il a été préféré la démarche de l'ombre et du copinage, passons.
Ce qui ressort globalement de cette approche, toutefois, c'est le profond, total, amateurisme, que certains qualifieraient de j'menfoutisme, qui a présidé à l'élaboration de ces textes, ainsi que des débats qui ont suivi.
Et ceci a cruellement mis en lumière des pratiques discréditant, aux yeux de l'électorat, non seulement la fonction parlementaire, mais le fonctionnement entier de notre démocratie. Tout cela, à partir d'un simple et "petit" exemple...
Passons aussi sur le fait qu'aucune réelle étude quant à la réalité de ce qu'avancent les sociétés de productions et de gestion des droits, les chiffres sortant tout droit du chapeau ou de diners en ville, et de ce fait sont d'autant plus inattaquables; ils relèvent de la croyance pure, ce qui est voisin de la superstition. Mais évitent à ces sociétés de remettre en cause, devant leurs actionnaires ou les gens qu'ils représentent, leur juteux modèle économique en train de s'effondrer devant l'évolution des techniques, tout comme la marine en bois et les lampes à pétrole, a dit quelqu'un de beaucoup plus grand que nous tous.
Donc, ce message est destiné, finalement à mettre en garde certains jeunes, attirés surtout par la carrière et non le désir de représenter leurs concitoyens, de les mettre en garde donc, au sujet du sérieux et de la qualité des textes qu'ils peuvent être amenés à défendre ou à proposer. Vous en êtes l'incarnation vivante, monsieur.

Écrit par : brazz | 05/09/2009

La loi a pour but de protéger les intérêts des majors, ces maisons du disques qui font 90% du marché à elles seules. Déjà il faudrait demander à Bruxelles le classement des CD et DVD et Blu Ray en produits cluturels. Ensuite ne pas se paser sur la seule adresse IP pour repéréer les pirate, l'adresse IP se ^pirate en 3 secondes chrono. Donc n a accusé un vieux au fin fond de la creuse car son ip aura été donnée alors que chez lui rien du tout . L'IP est fiable à 1% grand maximum de ce fait . Ensuite cela est caduque car avec des sites comme ADSL V je peux enregistrer la radio sur mon PC, récupérer ainsi des titres musicaux gratuitement idem pour les films, j'enregistre ne chaine disponible sur ADSL TV et le tour est joué j'ai mon film prêt à être gtravé et il ne me coute pas plus que lorsque j'enregistre les chaines sur le disque dur du décodeur.

Écrit par : lmp | 05/09/2009

S'il faut boycotter toute forme de cd et dvd, nous le ferons. D'ailleurs on a déjà commencé.

Écrit par : yan | 05/09/2009

Il n'a pas 70 ans, mais il peut le faire, internet, il n'y connais rien, rien de rien (dommage pour lui), il a tout simplement envie d'être Président, le reste, aucun intérêt, alors ces gens la je ne les respecte pas, un sentiment, du dégout, rien de +.

Écrit par : Marcel | 05/09/2009

Des nouvelles de l'Ecossaise...

C'est cela, Monsieur, expliquez. Le Français est trop idiot pour comprendre vos magouilles avec les multinationales... ainsi que globalement, toutes vos manipulations contre la Démocratie...
Stop UMP ? Yes we can...

Avec les compliments de Micka FRENCH

Écrit par : Micka FRENCH | 05/09/2009

Il n'y a rien à explique cher monsieur, nous avons fort bien compris que vous êtes tous à la botte des majors et sourds à la voix du bon sens et du respect des libertés.

Écrit par : Charles | 05/09/2009

Il nous prend pour qui? on a bien compris!! on n'est pas des couillons quand meme!! et ceux sont les meme gens que vous prenez pour des couillons qui vont voter en 2012!!!

Écrit par : Aqualie | 05/09/2009

Ce qui est trop bien avec l'hadopi c'est qu'ils vont mettre près d'un an pour installer un truc qui ne sert à rien, mais strictement à rien. Or, en un an, l'internaute change ses habitudes sans être bousculé. Perso, j'aurais préféré filer 10 euros par mois aux artistes plutôt que de les filer à un serveur pour me protéger. Mais l'Etat ne veut pas et préfère saluer Deezer qui est plus dangereux pour les maisons de disque qu'un téléchargeur gratos.
J'étais un disquaire mon metier est foutu. Pas a cause d'Internet, non. Simplement à cause des Hypers.

Écrit par : Fredo | 05/09/2009

"S'il faut boycotter toute forme de cd et dvd, nous le ferons. D'ailleurs on a déjà commencé.

Ecrit par : yan | 05.09.2009"


+1 et à suivre...

Écrit par : Bumathan | 05/09/2009

Nous ré expliquer quoi ? Tout le monde a bien compris que cette loi répond à un caprice présidentiel soucieux de faire plaisirs à certains de ses amis. Dans une période de crise, de licenciements massifs, il eut été judicieux que le gouvernement mette autant d'application à défendre les salariés français avec le même entêtement que celui qu'il a pour défendre ses amis people et producteurs. Rappelons que la crise du disque par exemple a très peu d'impact sur les emplois en France, la production de CD se faisant en Asie...

Écrit par : Stephen | 05/09/2009

BOYCOTT absolu et tout support artistique quel qu'il soit.

Un artiste digne de ce nom va à la rencontre de son public la sueur au front pour gagner son pain !!!

Il ne reste pas assis sur son cul à attendre les royalties.

Écrit par : Utopik | 05/09/2009

Si, moi je veux bien qu'il me réexplique la loi Hadopi, ses fondements, son fonctionnement, les chiffres,...
Après tout, on pourrait bien réussir à les faire remettre en question à travers une méthode thérapique? :D

Écrit par : Teddy | 05/09/2009

Pouvez vous nous expliquer a quoi sert franck Riester.
Comme d'autres je suis pour le boycott total.

Écrit par : info001 | 05/09/2009

Pas la peine de réexpliquer Hadopi, on a bien compris et on va vous mettre un beau boycotte des cd et dvd, ça va nous donner du pouvoir de rien acheter.

Écrit par : yan | 05/09/2009

Boycott : +1

Je suis même pour faire commander aux 'disquaires' des CD indisponibles dans certains bacs et ne jamais venir les chercher ! Déjà fait, ca fonctionne très bien !

Écrit par : Mios | 05/09/2009

Au passage rappelons quand même que n'importe qui peut enregistrer de la musique en numérique sur son ordinateur sans jamais télécharger, simplement en faisant un enregistrement audio directement sur l'ordi ou encore sur un enregistreur numérique externe par la sortie line out, en écoutant Deezer par exemple. Donc en gros non seulement Hadopi est complexe à mettre en place mais en plus cela ne sert strictement à rien. Je dis que si on ne peut même pas songer à des choses aussi basiques ce n'est même pas la peine de songer à être ministre et encore moins président de la République car à mon avis ça signifie que l'on est gravement incompétent. Il faut donc aussi interdire les enregistreurs numériques (ou analogiques) ainsi que les logiciel de son, comme ça non seulement plus personne n'enregistrera plus aucun son, mais en plus la production musicale sera réduite à 0. Vive l'UMP et vive talonette 1er !!!

Écrit par : yan | 05/09/2009

mais attention la derive en faites je crois plutot que c est pour contrer l info realitee autre choses
que leurs medias qui disent que ce que sarkosy veut entendre la democratie est en jeux et sera avec ce projet mise a mal(il faut dire a sarkosy que la france n est pas le gabon ni djibouti

Écrit par : said | 05/09/2009

Ce qui serait bien c'est qu'au lieu de continuer à sortir les mêmes "arguments" favorables à cette loi (qui sont au passage, au mieux preuve d'ignorance, au pire preuve de mensonge), ça serait d'écouter les nombreux arguments contres et essayer d'expliquer pourquoi ils ne sont pas valables.

Je n'ai jamais rien entendu de tel de la part d'une personne favorable à cette loi. Je crains fort que ce soit pour la raison simple que cette loi est totalement indéfendable techniquement et moralement.

Écrit par : Monsieur J | 05/09/2009

Petite question. Comment se procure-t-on la musique qui n'est plus édité par aucun disquaire mais sur laquelle continue d'exister des droits d'auteur ?

Écrit par : yan | 06/09/2009

avant de la ré-expliquer, faudrait que tu la comprennes.

Écrit par : jacques | 06/09/2009

Riester ou la preuve que l'on peut être jeune élu et aussi incompétent que les anciens.

Écrit par : Charles | 07/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu